UNAFIC  Union Nationale des Associations Françaises d'Ingénieurs Chimistes

Accueil                                         

Actualités         

Missions, activités de l'Unafic

Les profils de l'  ingénieur chimiste

Mon choix :
devenir ingénieur chimiste

Etudes,
documents  à télécharger

Aide et soutien aux ingénieurs chimistes

Posez vos questions

Liens avec nos amis

Fondation de la Maison de la
Chimie

 

 

 

 

 

                  

   
  Mon choix : devenir ingénieur chimiste

Sommaire

Interview
Quelle est votre activité ?
Qu'aimez-vous dans votre métier ?
Comment est née votre vocation de chimiste ?
Quelle voie, avez-vous choisie pour entrer dans une école de chimie ?
Fin de l'interview

Les études préparatoires pour entrer en école d'ingénieurs
Les écoles : celles de la Fédération Gay-Lussac et les généralistes
Les  études en école
La recherche du premier emploi et comment évoluer ?
 

Où trouver des informations ?

Téléchargez le dépliant :"ma vocation, de venir ingénieur chimiste"

 

Interview de Hugues, 27 ans, ingénieur de production chez un grand fabricant de produits cosmétiques.

 Quelle est votre activité ?

Je fabrique des bases pour shampoings. Il s’agit de faire réagir des matières premières, la plus part d’origine végétale, pour constituer les composants du shampoing : bases lavantes, agents de démêlage des cheveux, agents de brillance, substances revitalisantes du cheveu…..

  Qu’aimez vous dans votre métier ?

  •  Le pouvoir de réaliser des produits à la fois indispensables et  porteurs de rêves et plaisirs, grâce à  leurs propriétés embellissantes. Lorsque je retrouve mes shampoings dans les rayons de grandes parfumeries, j’en suis fier car c’est moi qui les ai faits.
     

  •  Le plaisir de travailler en équipe. Dans mon atelier de production, nous sommes 6, mais nous sommes tout le temps en liaison avec le laboratoire. Il   me transmets les consignes de fabrication, mais est à l’écoute de mes recommandations pour améliorer les produits, économiser l’énergie et les matières premières,  veiller à la propreté et à la protection de l’environnement. Le labo assure également les contrôle de ma production. A l’autre bout de la chaîne de fabrication, l’atelier de conditionnement, en contact permanent avec moi et mon équipe, exige le respect de la qualité et des délais. Il est mon client et le plus exigeant. Les produits capillaires agissent en contact avec de la matière vivante. Ils doivent être efficaces, impeccables en qualité, et ne pas porter atteinte à la santé et à la sécurité du consommateur. Mon souci de chef responsable est de travailler avec rigueur, hygiène et sécurité parfaite.
     

  • L'esthétique de l’atelier de production. Les équipements en acier inox et en verre sont beaux. On les maintient dans un état de propreté absolu. De plus, l’informatique et les automatismes très nombreux facilitent les tâches de fabrication. Il n’empêche que je ne reste pas passif derrière l’écran de de pilotage de l'installation. Je circule fréquemment dans l’atelier et fait appel à tous mes sens pour détecter les anomalies.  Pour l’ouie, par exemple, je détecte une pompe fatiguée par son ronronnement plus aigu.  Au toucher, je sens la vibration normale d’un filtre tamiseur.
     

  • La référence à la science et à la technologie : les shampoings et les cosmétiques évoluent vite et sur mon bureau vous trouverez des livres de biochimie, chimie organique, mécanique des fluides….pour perfectionner mon potentiel de chimiste.

▲remonter

 Comment est née votre vocation de chimiste ?

 Mon oncle, viticulteur et maître de chai me l’a révélée. A 13 ans je l’aidais à assurer la vinification.. Dans un chai, il faut réagir vite et juste à temps, particulièrement pour le vin rosé. Je courais donc du pied des cuves où je prélevais les échantillons de moût pour les apporter dans un petit labo attenant à la cuverie. Là, je mesurais au réfractomètre l’évolution des taux de sucre. Avec le colorimètre, on ajustait la teinte du rosé. Les températures de cuves étaient soigneusement consignées et le cas échéant, j’enclenchais le groupe frigorifique. De plus, et c’était plus physique, il fallait manipuler les tuyaux et flexibles, les pompes entre les cuves afin d’assurer les transvasements et soutirages.

 J’essayais de comprendre les mystères de la fermentation alcoolique, que l’on suivait, l’oreille collée à la cuve pour l’entendre chanter et éviter les emballements, les dégagement brutaux de CO2. C’était magique et j’ai découvert que l’utilisation et l’éducation de nos 5 sens, chez le vigneron,  valent bien certains instruments scientifiques et sont indispensables au talent du chimiste.

  Quelle voie, avez-vous choisie pour entrer dans une école de chimie ?

 En début de Terminale S, je me suis renseigné sur les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles et comme la chimie me plaisait, j’ai opté pour une Classe Préparatoire Intégrée à une école de chimie, celle de Rennes. Le recrutement se fait sur dossier et entretiens. Les examinateurs apprécient les motivations, la personnalité bien sûr, et l’équilibre des notes scolaires (dont celles des langues et du français). Ce cycle préparatoire dure 2 ans et offre un environnement moins stressant que les concours d’entrée. Il permet sur avis d’un jury d’intégrer une école parmi 3 sans concours. C’est l’École Nationale Supérieure de Chimie de Lille qui a retenu mon choix pour des raisons personnelles.

 Fin de l’interview

▲remonter

 

Les études préparatoires pour entrer en Ecole d'Ingénieurs

Elles commencent après l'obtention d'un bac scientifique : série S, ou STI, STL. Leur durée de 2, voire 3 ans conduit à la préparation de concours ou obtention d'un titre universitaire de chimie (DUT, Licence) qui avec un bon dossier et des entretiens permettent une admission directe sans concours.


ECTS : European Credit Transfer System permet la mobilité des étudiants en Europe                                                                                  source : Fédération Gay-Lussac

Parmi les élèves ingénieurs chimistes :

-58 % ont choisi la voie du concours par le passage dans une Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles classique (CPGE). (données issues de l'enquête de la Fédération Gay-Lussac )

-20 % ont préféré une Classe Préparatoire Intégrée (CPI) d' une école (formation spécifique qui autorise l'entrée directe par le contrôle continu, et aussi  le passage d'autres concours). Dans ce taux, on compte également les élèves issus des Classes Préparatoires Polytechniques attachées à 3 Instituts  Nationaux Polytechniques.

-20% ont réussi leur entrée sur titre par un très bon rang de leur cursus et le diplôme  universitaire DUT ou la Licence.  La sélection s'opère sur dossier et entretiens. Les titulaires d'un Master M+1 peuvent rentrer en 2eme année d'école.

-3%  ont intégré une Ecole après le diplôme de BTS, bonifié, dans la plus-part des cas, par un an d'études dans une classe ATS (Adaptation Technicien Supérieur) qui permet de s'adapter au niveau des concours cités et de les passer  ou de rentrer sur titre dans certaines écoles.

Pour en savoir plus : http://www.19ecolesdechimie.com

Les salariés en activité peuvent, par la fomation continue, acquérir le titre d'Ingénieur par la VAE - Validation des Acquits de l'Expérience.

▲remonter

Les Ecoles

Les Ecoles de la Fédération Gay-Lussac
spécialisées en chimie et génie chimique

Bordeaux ENSCBP
Ecole Nationale Supérieure de Chimie, de Biologie et de Physique
www.enscpb.fr  ( dénomination ancienne)
Caen ENSI Caen
Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs de Caen
www.ensicaen.fr
Clermont-Ferrand ENSCCF
ECole Nationale Supérieure de Chimie de Clermont-Ferrand
www.ensccf.fr
Compiegne ESCOM *
Ecole Supérieure de Chimie Organique et Minérale
www.escom.fr
Lille ENSCL
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Lille
www.ensc-lille.fr
Limoges ENSCI
Ecole Nationale Supérieure de Céramique Industrielle
www.ensci.fr
Lyon CPE Lyon *
Ecole Supérieure de Chimie, Physique, Electronique
www.cpe.fr
Lyon ITECH *
Institut Textile et Chimique de Lyon
 
www.itech.fr
Marseille EC Marseille
Ecole Centrale  Marseille
www.ec-marseille.fr
Montpellier ENSC Montpellier
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Montpellier
www.enscm.fr
Mulhouse ENSC Mulhouse
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Mulhouse
www.enscmu.uha.fr
Nancy ENSIC Nancy
Ecole Nationale Supérieure des Industries Chimiques
www.ensic.inpl-nancy.fr
Paris ENSCP
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Paris
www.enscp.fr
Paris ESPCI
Ecole Supérieure de Physique et de Chimie Industrielles
www.espci.fr
Pau ENSGTI
Ecole Nationale Supérieure en Génie des Technologies Industrielles
http://ensgti.univ-pau.fr
Rouen INSA Rouen
Institut National des Sciences Appliquées de Rouen
www.insa-rouen.fr
Rennes ENSC Rennes
Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes
www.ensc-rennes.fr
Strasbourg ECPM Strasbourg
Ecole Européenne de Chimie, Polymères, Matériaux de Strasbourg
www-ecpm.u-strasbg.fr
Toulouse ENSIACET
Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques et Technologiques
www.ensiacet.fr

* écoles privées

Les Écoles généralistes avec option chimie

 Chimie : Hautes Etudes Industrielles, HEI, Lille - Matériaux : Institut Galilée, Paris - Phelma, Grenoble - Ecole Polytechnique Universitaire Pierre et Marie Curie, Polytech'Paris UPMC, Paris -  Ecole Européenne d'ingénieurs en Génie des Materiaux (EEIGM), Nancy,  Génie des procédes : UTC, Compiègne - Ecole des Mines d'Albi, ESTIMAC - Ecole des Mines de Paris,  Biologie,  Biochimie : UTC Compiegne - Electrochimie : Phelma, Grenoble - Textile : Ecole Nationale Supérieure d'Ingénieurs Sud Alsace (ENSISA), Mulhouse........

▲remonter

Les études en école

Durée :  3 ans. Ils mêlent cours théoriques, travaux en laboratoire, d'autres travaux pratiques, et  en groupe ou seul, recherche bibliographique, mémoires......;La 3ème année permet de se spécialiser dans une discipline plus professionnelle, souvent assortie du double diplôme de Master.

Coût :    Ecoles publiques : minimum 500€/an
               Ecoles privées : consulter les sites web des écoles
               Possibilités de bourses (dont des privées), de prêts. En 2010, 29% des élèves ingénieurs étaient
               boursiers.
              Certaines écoles sont agrées pour offrir aux jeunes de 3ème année des
               contrats d'apprentissage ou d'alternance
               Logement en cité universitaire possible
               Restaurant universitaire

Stages :  - ouvrier ou stage d'exécution en 1ère année
                  - stage industriel de 6 mois en 3ème année
                  - projet de fin d'études

Langues : - anglais obligatoire avec un niveau de 750 à 850 au TOEIC
                   - une deuxième langue exigée
                   - Certaines écoles dispensent des cours en langues étrangères.

Vie étudiante : Chaque école a soin de créer et perpétuer un esprit de communauté au travers de fêtes, sorties, soirées, activités sportives, culturelles, caritatives....

▲remonter

La recherche du premier emploi et comment évoluer ?

20 à 25 % des jeunes diplômés préparent une thèse de Doctorat.

10 % poursuivent leurs études pour acquérir une double formation en France ou à l'étranger, en gestion ou dans une autre spécialisation (écoles des pétroles et moteurs, de céramique industrielle, des corps gras, du caoutchouc, de l'agroalimentaire...). Bien sur, cet accroissement des connaissances et du savoir-faire est très apprécié des employeurs.

Moyens de recherche d'un emploi
Comment avez vous trouvé l'information sur votre 1er emploi
réponses de promotions de 2003 à 2007


                                                            Source : Enquête Unafic mars 2008

La candidature spontanée reste la méthode la plus usitée pour détecter le 1er emploi. Viennent ensuite dans le même peloton: le réseau de l'Ecole, des Anciens, Internet, l'APEC, ANPE. Le chiffre relatif à l'embauche par le stage ou l'apprentissage en entreprise est minoré ; il faut lui adjoindre celui des relations professionnelles. Dans tous les cas, on ne répétera jamais assez que les stages, leurs choix, les expériences acquises sont discriminants dans la recherche d'un premier emploi.

La création de "réseaux sociaux" élargit le terrain de prospection pour de nouveaux emplois. Les plus réputés et professionnels sont VIADEO, LINKEDLN et XING. Sur Viadéo et Linkeldn, l'UNAFIC anime et contrôle un hub de chimistes, ouvert à tous les ingénieurs de la spécialité. Pour le consulter, il faut s'inscrire sur ces réseaux.

 

M. Joly-Kint, spécialiste du recrutement, ingénieur ITECH Lyon a rédigé un guide de recherche active d'emploi (30 pages). Il y développe particulièrement la recherche par candidature spontanée et la conduite d'un entretien d'embauche. Les conseils pertinents de cet ancien chasseur de têtes sont très précieux. (Document word téléchargeable - 560 kOctets)

Salaires médians annuels bruts fin 2011

- 32 000 € pour un débutant
- 37 000 € pour les moins de trente ans
 

L'évolution du parcours professionnel tient compte des acquits, de l'employabilité, de la mobilité et du perfectionnement des compétences et savoir-faire par la formation professionnelle. La nouvelle législation sur la formation tout au long de la vie professionnelle offre de multiples possibilités que les  entreprises et les salariés doivent savoir exploiter.
Plus que jamais, le diplôme d'ingénieur n'est qu'un porte d'entrée et non une garantie d' une vie professionnelle passionnante.

▲remonter

Où trouver des informations ?

Site Internet

Onisep www.onisep.fr le site incontournable, bien documenté
Cidj (Centre d'Information de la jeunesse) www.cidj.com le plus apprécié des jeunes car conçus pour eux
Prepas.org www.prepas.org démystifiant, il est conçu par les professeurs de classes préparatoires aux grandes écoles
L'Etudiant - groupe de médias www.letudiant.fr un des grands de la presse spécialisée
Studyrama - groupe de presse www.studyrama.com l'autre grand
Mediachimie.org www.mediachimie.org une mine d'informations sur la chimie. Les fiches métiers sont remarquables
Fédération Gay-Lussac http://www.19ecolesdechimie.com la référence des écoles de chimie et génie chimique
CNISF - Conseil  National des Ingénieurs Scientifiques de France www.cnisf.org la vue la plus complète sur les métiers et les préoccupations des ingénieurs

En Ile de France, soutien personnalisé de rechercheurs d'emploi au travers du Réseau Aide à l'Emploi  : Consulter sur le site du CNISF, la rubrique activités cnisf/les services cnisf/emploi

CEFI - Centre de ressources et de prospéctives sur les grandes écoles d'ingénieurs et de gestion www.cefi.org un des plus documentés et accessibles
Les métiers de la chimie www.lesmetiersdelachimie.com Site rédigé par l'UIC, Union des Industries Chimiques, la Fédération professionnelle
contient des tests psy utiles pour connaitre ses talents.

FFC - Fédération Française des Sciences pour la Chimie www.ffc-asso.fr un panorama des sociétés savantes en chimie
UIC - Union des Industries Chimiques www.uic.fr Site des entreprise de l'industrie chimique en France . La rubrique emploi/formation est très riche d'informations pour les salariés, en quête de formations tous au long de la vie

Documents

à télécharger  ( en .pdf ou .doc) :

                                                                    

                            dépliant Unafic : Ma vocation  : devenir ingénieur chimiste
                            dépliant Unafice : vos études dans une école de chimie
                            dépliant Unafic : l'Unafic répond à vos questions
                             feullets Unafic : Je voudrais savoir
                             brochure UIC : Métiers et compétences des ingénieurs dans l'industrie chimique
                             brochure UIC : L'essentiel des métiers de la chimie

M. Joly-Kint :   Le guide de recherche active d'emploi

                              Ass des Centraliens de Marseille : magazine hors série : EMPLOI

23ème enquête UNAFIC/CNISF socio-économique sur les ingénieurs diplômés d'écoles UNAFIC (mars 2012)


 

 et encore :

                            Guide de l'Etudiant : les métiers de la chimie
                            Onisep : les écoles d'ingénieurs
                            CIDJ : à recommander  les diverses fiches  dont "les métiers de la chimie, bac et études supérieures" document 2.8512 collection actuel CIDJ- les métiers des matériaux doc 2.855 - les métiers de la biologie doc 2.841 - les métiers de l'industrie du verre doc 28544 - les métiers de la plasturgie doc 2.8543 collection Actuel CIDJ.

▲remonter

 

 

 

   

La vie des Associations 

CPE (Lyon), ENSIC (Nancy)
Journée thématique :
Biotechnologies blanches et chimie verte -10 avril 2014

ENSCR (Rennes)
3 chercheuses choisies par le Ministère de la Recherche pour ...

Année de césure : opinion et pratique de l'ENSCCF(Clermont-Ferrand)

ENSCBP Bordeaux
Thierry Dusautoir désigné meilleur joueur de l'année..

ECPM (Strasbourg) Sylvie Bégin, nommée Directrice

ESPCI Paris Tech Jean-François Joanny, nommé directeur

 

Les sites web des associations


création : l'atelier de chimie

Contacts

L'atelier de chimie

Mentions légales